16 août 2022

Meta ne fermera pas Instagram et Facebook en Europe, et heureusement

Le groupe Meta, qui regroupe donc Facebook, Instagram et WhatsApp, menace de quitter le marché Européen, si l’interdiction de partager les données de ces utilisateurs européens avec les Etats-Unis et confirmée.

On comprend bien l’importance de cette question pour l’entreprise de Mark Zuckerberg, étant donné que c’est justement le centre du business de Facebook de monétiser les données des utilisateurs. Ne plus pouvoir les partager avec le centre opérationnel américain serait un énorme cailloux dans la chaussure du groupe.

La menace est claire : « il est peu probable que nous soyons en mesure de proposer certains de nos produits et services clés, dont Facebook et Instagram, en Europe ».

Maintenant soyons pragmatiques, Meta a déjà perdu 31 milliards de dollars en bourse en une seule journée, après avoir annoncé une baisse du nombre de ces utilisateurs. Quitter l’Europe serait du suicide, et ne devrait pas arriver de si tôt. Le groupe trouvera une solution.

Au delà de ces considérations, il faut quand même garder un certain sérieux devant une telle annonce, et ne pas s’en réjouir. Si Meta et Facebook quitte l’Europe, ce sont des dizaines de milliers d’emplois qui seront menacés en Europe. Une question épineuse donc, qui pourrait jouer dans la balance pour le régulateur européen.

Une réflexion sur « Meta ne fermera pas Instagram et Facebook en Europe, et heureusement »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.