2 décembre 2022
Ça sent le sapin pour Salto

Ça sent le sapin pour Salto

On le sentait venir, mais la nouvelle faire quand même désordre. Seulement deux ans après son lancement, la plateforme lancée conjointement entre TF1, M6, et France Télévision, est sur le point d’être vendue… ou stoppée net.

Pourtant, après l’échec de la fusion entre TF1 et M6, on pouvait imaginer que le service avait encore un avenir, surtout qu’il y a quand même une certain nombre d’abonnés à la plateforme française de streaming.

M6 et TF1 ont en tous cas suspendu leur participation au service, on n’attend plus que la décision de France Télévision. Deux choix sont possibles pour le service public : racheter les parts de TF1 et M6, et continuer d’investir sur la plate forme, ou jeter l’éponge. Auquel cas les programmes exclusifs créés pour Salto seraient à vendre.

En attendant, la question du rachat entier de Salto par une autre acteur reste possible, Canal+ par exemple, mais pourquoi faire ? La plate-forme myCanal se porte bien et n’a pas besoin des contenus de Salto, d’autant plus qu’ils cherchent déjà à racheter OCS.

70 salariés travaillent aujourd’hui pour Salto, c’est donc un enjeu de taille. Affaire à suivre.

Vous avez lu : Ça sent le sapin pour Salto

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *